Faye, ô Faye, qui es-tu ? Un fantasme, un prétexte ? Peut-être. Formellement, une rousse laiteuse, pornstar, la poitrine voluptueuse, jolie, un peu peste, assez drôle, à jamais dix-huit ans, et puis l’oubli.
Quelle muse plus parfaite ? Belle, lointaine, obsédante, inaccessible, et pourtant transparente, offerte, assurément banale, vulgaire même : toutes les qualités que cherche le voyeur impuissant pour transcender la condition masturbatoire. Concentrer sur un seul objet l’enfer du désir et tenter de l’exorciser.
À Faye, le poète est fidèle et rend grâce. En 59 poèmes. Obscènes, délirants, forcément dérisoires, forcément kitsch, forcément sombres : il faut vivre avec son temps. 

Lire un extrait Partager
Julien Syrac Julien Syrac

Julien Syrac

Julien Syrac est né en 1989 et il est l’auteur d’un premier roman remarqué, La Halle (la Différence, 2017). Berlin On/Off est le second.

Lire plus