La Houle

Lire un
extrait
Ioànna Karystiàni

La Houle

Un roman enchanteur plein d’humour et de tendresse sur la vie des marins qui résonne comme un hommage […] Un ouvrage dont le traducteur René Bouchet réussit pleinement à rendre l’écriture éblouissante : l’absolue maîtrise narrative comme la fantaisie baroque et la puissance suggestive de la langue de son auteure. […] La Houle est porté par une voix puissante et singulière qui vient redorer le blason du roman trop souvent submergé à notre époque par une actualité uniformisante asséchant l’imaginaire.

Emmanuelle Caminade L'Or des livres

Après des décennies à naviguer d’un port à l’autre, le capitaine Mitsos Avgoustis a fait son temps. C’est en tout cas l’avis de son armateur qui le somme de rentrer définitivement au bercail. Donc auprès de sa femme Flora, de ses trois enfants, d’une petite-fille qu’il n’a jamais connue et de Litsa sa maîtresse, Pénélope qui excelle dans l’épistolaire pour dire l’amour qui la ravage depuis le premier jour.

Mais Avgoustis est-il à même de résister au chant des sirènes de l’océan lui qui se refuse de quitter l’ Athos III,  ce cargo plein de ses démons et secrets. Et s’il sait affronter les tempêtes de sa vie en mer, celles qu’il a engendrées sur terre sont plus cinglantes et douloureuses.

Pour tenter de préciser l’indéniable charme de ce roman, nous pourrions situer les discours qu’il déjoue. Mitos ne saurait être pris pour Ulysse, son errance grandement dépasse la mare nostrum. On ne sait d’ailleurs si l’on peut véritablement qualifier La Houle de roman de mer, il donne plutôt à voir l’éloignement, cette infranchissable distance entre les gens à laquelle le capitaine croit pouvoir échapper par la fuite.

Marc Verlynde La Viduité

Tout un monde lié à la mer se déploie sous les yeux du lecteur […] Se résoudre au présent n’est pas toujours simple lorsque l’avenir est inquiétant et le passé empli de regrets. […] Une épopée profondément humaine, où la tendresse se planque sous des dehors bourrus.

Nicole Grundlinger Mots pour Mots
Lire un extrait Partager
Ioànna Karystiàni Ioànna Karystiàni

Ioànna Karystiàni

Ioànna Karystiàni est née en 1952 à La Canée, en Crète. Elle a fait des études de droit à l’université d’Athènes puis a travaillé ...

Lire plus

La Houle est un roman d’hommes, vivant entre hommes dans la promiscuité du cargo. Un roman d’hommes écrit par une femme. La Houle est aussi et avant tout un roman de personnages forts, profonds, humains, jusque dans leurs lâchetés. Ce vieux capitaine me restera longtemps en tête.

Eric Pessan, écrivain

Le roman de Ioànna Karystiàni, porté
par une écriture vive, ample et
suggestive, s’attache à rendre
perceptible la vie à bord et à bien
saisir la personnalité complexe du
capitaine. Elle revient sur son passé,
sur son mariage raté, sur son statut de
loup de mer accroché à son seul et
dernier refuge.

Jacques Josse remue.net

L’écriture précise, évocatrice, rythmée comme la houle, contribue au charme et à l’humanité de ce roman original et prenant, bilan de vie doux-amer, sans jugement.

Laissez-vous porter par l’aventure à la fois drôle et émouvante de cet Ulysse qui a bien vieilli et qui a, finalement, peut-être simplement un peu trop pris la houle… A découvrir.

Christelle Chandanson Elkar, Bayonne

Un hommage bouleversant à la mer et à ceux qui en vivent.

La Repubblica