Chaos

Lire un
extrait
Mathieu Brosseau

Chaos

Á travers une langue poétique inouïe, aux confins du masculin et du féminin, de l’animal et du végétal, de l’humain et du monstre, Mathieu Brosseau invente et réfléchit un autre monde…

Jeanne Bacharach En attendant Nadeau

Une jeune femme est enfermée pour des raisons obscures dans un asile d’aliénés, au centre d’une ville sans nom. C’est La Folle. Nuit et jour, elle voit une masse chaotique en plein ciel, sorte de Big Bang qui met à mal les lois admises de l’espace et du temps. Aidée par un interne en médecine, elle s’évade et part à la rencontre de sa sœur jumelle, qu’elle n’a pas vue depuis des années.
Quête abracadabrante, délire gorgé de sens aussi construit qu’éruptif, roman politique autant que métaphysique, Chaos fuse débridé vers l’inconnu et le rêve fulgurant d’une femme hors-sol.

Mathieu Brosseau est né en 1977 en Bretagne. Chaos est son deuxième roman.

Chaos se lit comme un rêve où nous sommes tout, où nous sommes tous, choses, personnages, rayons de lumières, sphères de ténèbres.

Lucien Raphmaj Diacritik

Une écriture à vif, comme le dégorgement d’un mental à nu, sans le filtre de la raison, de l’esthétique, comme attrapée en l’air et retranscrite par le chaos […] J’ai été littéralement soufflée.

Acheter ce livre Lire un extrait Partager
Mathieu Brosseau Mathieu Brosseau

Mathieu Brosseau

Mathieu Brosseau est né en 1977 à Lannion, dans les Côtes d’Armor. Il est bibliothécaire à Paris. Il a publié dans les revues : Action Restreinte, L’Etrangère, Ouste, Libr_c...

Lire plus

Écrit dans une langue magnifique, Chaos est un roman de l’après catastrophe, celle de la perte irrémédiable du sens.

Juliette Keating Délibéré

Mathieu Brosseau a réussi son coup, en misant non pas sur le style (rien de plus artificiel que ceux qui confondent folie et poésie, et forcent le langage soi-disant inspiré de la première pour atteindre à la seconde), mais sur la voix.

Un roman flamboyant et étourdissant […] Un roman presque mystique qui nous offre une plongée inédite dans les limbes indicibles de la folie. Une expérience de lecture unique qui bouleverse et s’affranchit des codes.

Si Chaos, roman extrêmement bien construit, se situe aux confins de la folie, Mathieu Brosseau, qui en entrouvre les portes, fait en sorte de ne jamais se laisser emporter par les dérives verbales que celle-ci pourrait engendrer. Ce qui frappe, et enchante ici, c’est la maîtrise d’une écriture qui bouge pourtant sans cesse.

Jacques Josse remue.net

L’écrivain en mouvement invente le roman vital, c’est le nom qu’il faut donner à cette école de vie mise et prise en livre, sans psychologie ni sociologie […] Dans Chaos les profondeurs sont celles du corps et des flux, ce sont des fleuves et des circuits qui charrient les êtres imprimés selon le caractère des devenirs.

Alain Jugnon t-pas-net.com

Une fois encore, voilà la preuve que la littérature c’est le style.

Dominique Boudou Jacques Louvain

Un récit débridé sur la gestation et la gémellité, la quête d’une vérité haletante décrite comme dans un rêve éveillé.

Pierre Ménard Liminaire

Prose poétique hallucinée, aux confins de la folie, sur la gestation et la gémellité, Chaos intime un flux verbal et sonore, plein de résonances et de «revenances».

Marc Verlynde Viduité

De la langue qui éclate, qui page à page semble fuir la syntaxe, le bon sens et la logique narrative et qui ne cesse en même temps d’y revenir, de s’y accrocher. Le délire n’étant délire que pour celles ou ceux qui se refuse à lire et relire.

Marc Ossorguine Fils de lectures

C’est trop dire et mal dire alors que ce livre brise le récit de la folie comme le rôle assigné à l’écriture dans la saisie de la folie : ni témoignage, ni ode romantique, ni langage frappé au marteau.

Lucien Raphmaj Limules de lecture

Un univers délicieusement déroutant […] Accrochez-vous au pinceau, Mathieu Brosseau enlève l’échelle.

En 150 pages, une quête antipsychiatrique et poétique totale, terriblement politique et monstrueusement intime.

Dans cet entretien filmé chez lui en décembre 2017 et à l’occasion de la parution de «Chaos», roman volcanique et organique, Mathieu Brosseau donne quelques clés de sa genèse. Il y parle de son lien à la littérature, de sa façon instinctive et exigeante de l’expérimenter, de la vivre.

Chaos est un roman époustouflant, on pourrait dire carrément balèze. Et très franchement, je suis prêt à parier que vous n’avez jamais rien lu de tel. Alors ne vous faites pas prier, achetez-le et lisez-le. Bon voyage au bout du cosmos et de la folie.

Pierre Barrault, écrivain ex-libraire de La Belle Lurette, Paris

Heureuse qu’un tel roman existe. Avec une langue si riche, si atypique… Et à la lecture, ça se confirme ! On est ailleurs, définitivement, et pourtant on est si près de l’essentiel, de ce qu’on ne regarde pas assez […] Intense. Déconcertant.

Valérie Cibot, lectrice

La plume de Mathieu Brosseau est étourdissante […] Je vous invite à découvrir ce texte extraordinaire.

Nicola Delescluse Paludes, radio Campus Lille

Un roman dingue et mesuré, démesuré. Une fable sur le chaos du monde.

Mathieu Brosseau tisse en sous-texte l’irrésistible désordre originel du monde.

Adrien Meignan Addict Culture

Un objet littéraire poétique, ambitieux. Il Faudrait être fou pour ne pas le lire !

Ce texte de dingue qui laisse l’impression singulière d’une animation des photos des «hystériques» de Charcot.

Gwendoline Touchard Librairie La Manœuvre

Un séisme, un choc absolu… Chaos est tellurique… Un uppercut littéraire.

Véronique Bergen, philosophe et écrivain

Ces pages [sont] vraiment magnifiques, les visions rivalisent, littéraires, à mes yeux avec celles de Saint-Jean ou de Black Elk.

Emmanuelle Guattari, écrivaine

C’est un livre assez sidérant, beau, troublant, qui ne ressemble à rien de connu.

Susan Doppelt, poète et photographe