Le Son de ma voix

Lire un
extrait
Ron Butlin

Le Son de ma voix

Le livre de Butlin est une réussite stylistique totale. Je parie que Le Son de ma voix sera reconnu comme un roman majeur.

Irvine Welsh

Morris Magellan est cadre dirigeant d’une biscuiterie en Ecosse. Il vit avec une femme qui l’aime, dont il a deux enfants , et possède une maison en banlieue chic. Il incarne la réussite. Mais Magellan est un alcoolique chronique. Rien chez lui du buveur noceur et surmené qui finit, sur le tard, par s’éteindre dans le confort bourgeois. D’emblée, on le sait perdu. Sa vie est en voie de désintégration. En quête constante de son identité réelle, s’efforçant de masquer ce qui le ronge, il compose sans cesse. Et les tentatives pour se fuir s’avèrent vaines et sont vouées à l’échec.
Avec une grande économie de moyens, Le Son de ma voix propose une vision de l’alcoolisme qui rappelle l’intensité de Sous le volcan de Malcolm Lowry.

Un petit bijou. De style et de force […] Envoûtant, hypnotique, surprenant […] Le Son de ma voix est un roman noir, résolument noir. D’un noir qui brille de l’éclat des pierres précieuses.

François Busnel Lire

Dans un roman désespéré, Ron Butlin dresse le portrait accablant d’un cadre désespéré qui se dilue dans l’alcool, «solvant universel».

Pascal Paillardet Le Matricule des anges
Acheter ce livre Lire un extrait Partager
Ron Butlin Ron Butlin

Ron Butlin

Grâce en particulier à Irvine Welsh, très actif dans la défense et la mise en avant de son roman Le Son de ma voix, son œuvre est a...

Lire plus

Un livre magnifique.

Il y a parfois des textes qui te remuent jusqu’au plus profond des tripes…

Un obus dans le paysage littéraire.

Un vertige dû à la beauté du style, à la maîtrise des mots, à la justesse des sensations.