à paraître
Le temps est à l'orage

Lire un
extrait
Jérôme Lafargue

Le temps est à l'orage

Il y a des accents de tragédie grecque dans Le temps est à l’orage. Quelque chose qui vous chamboule et vous emporte sur un territoire inconnu, fait de rédemption, de sagesse et de vengeance. Voici un roman qui s’écoute, se ressent. Jérôme Lafargue est un poète qui aime travailler notre part sombre et rendre la part belle à la nature sauvage.

Fanny Novak Le Grenier, Dinan

« Je suis de ces personnes que l’on catégorise parce qu’on les craint. »

Ex-tireur d’élite qui a renoncé à tuer, Joan n’a plus pour compagnons qu’un chat, un libraire et un vagabond et fait l’apprentissage du métier de jeune père veuf auprès de Laoline, sa toute petite fille. Désormais gardien des Lacs d’Aurinvia, un espace protégé et mystérieux, il apprend à être en symbiose avec une biosphère de plus en plus menacée. Une série d’événements le conduisent à entamer clandestinement un combat inédit où la nature mène la danse.

Cinquième roman de Jérôme Lafargue, Le temps est à l’orage navigue dans un monde où la violence colle à la peau sans que l’amour et l’amitié soient négligés. Fidèle au pouvoir de l’imaginaire, il prend aussi à bras-le-corps quelques-unes de nos incertitudes, climatiques comme politiques.

Le Temps est à l’orage bouge bien la magie fictionnelle. C’est drôle et violent. Le personnage de chaman réincarné est très fort. Super.

Céline Rothlisberger Librairie Goulard, Aix-en-Provence

Une envie irrésistible de tourner les pages. Le livre de Jérôme Lafargue est une véritable réussite, un vrai bon moment de lecture.

Dominique Barras Librairie Campus, Dax
Acheter ce livre Lire un extrait Partager
Jérôme Lafargue Jérôme Lafargue

Jérôme Lafargue

Jérôme Lafargue est né en 1968 dans les Landes. Il est l’auteur de L’Ami Butler (Prix Initiales 2007, Prix ENS Cachan 2008, Prix des lycéens 2008 Fondation Prince P...

Lire plus

J’A.DO.RE !

Jacky Flenoir Librairie Calligrammes, La Rochelle

Belle découverte, assurément un de mes coups de cœur de la rentrée.

Sébastien Lavy Page et Plume, Limoges

C’est toujours avec un immense plaisir que l’on retrouve les atmosphères et l’écriture précise et raffinée de Jérôme Lafargue, son amour absolu de la nature et des arbres et ses personnages complexes et étourdis par les épreuves de la vie.

Max Buvry Vaux-Livres, Vaux-Le-Pénil

D’une écriture poétique, sensible et belle, Jérôme Lafargue livre une ode à la nature, au monde animal. Avec lui on redécouvre le besoin et l’envie de toucher les arbres, d’accueillir l’odeur des bois. Un très beau roman de cette rentrée littéraire.

Valérie Schopp L'Arbre à mots, Rochefort