L’Adoption

Lire un
extrait
Bruno Testa

L’Adoption

Ce petit livre est for-mi-dable. Beaucoup d’émotion vraie. Drôlerie qui ne gâte rien. Écriture impeccable. Et puis un livre où l’on cite Marguerite Marie Alacoque ne peut pas être un mauvais livre ! Donc, c’est une manière de chef-d’œuvre.

Pierre Autin-Grenier

Le narrateur l’assure : il n’a pas le gène de l’adoption. Mais que peut-il faire lorsque du jour au lendemain sa compagne le houspille et tient à le conduire à son corps défendant à la DDASS, chez le psychiatre ou le réveille en pleine nuit pour le demander en mariage ? Jouer l’inertie, faire de la résistance, s’adonner au sarcasme puis, de guerre lasse, capituler. Et c’est ainsi qu’un futur papa se retrouve en Colombie, à 2500 m d’altitude, au bord de précipices, le souffle court, dans l’attente de l’enfant qui ne va pas tarder à paraître et, qui sait, lui ravager le cœur.

L’auteur excelle dans le portrait d’un « anti-héro » contemporain, grand spécialiste de la fuite tangentielle, dont le confort de célibataire est bousculé par une rencontre qui va lui faire vivre des aventures dont il n’avait même pas idée […] L’Adoption est dédiée « à Yuli, Whilter et… Darwin », c’est-à-dire à la famille humaine et toutes les familles trouveront, dans ce récit drôle et tendre, une ample matière à partage sur l’amour et la filiation des sapiens.

Pascale David Témoignages

Bruno Testa raconte cette aventure drôlement et finement. Sa manière, son écriture, ce ton savamment décalé ont un point commun avec sa gamine : on les adopte sans réticences.

Frédéric Pagès Le Canard enchaîné
Acheter ce livre Lire un extrait Partager
Bruno Testa Bruno Testa

Bruno Testa

Bruno Testa est né en 1956 dans la Plaine du Forez dans un milieu ouvrier d’origine italienne. Il est journaliste indépendant. Son premier roman, le Poisson-ange a été pu...

Lire plus

Un récit drôle et léger comme une bulle sur un sujet qui ne l’est pas.

VSD

Un roman émouvant et drôle, qui montre l’émergence d’une paternité, à travers sarcasme et sincérité.

HEC Lectik

Avec son autodérision et son regard ironique (parfois cynique même), Bruno Testa réussit à transformer une expérience que l’on soupçonne éprouvante en un récit drôle et lumineux.

Alix Geisels Emplumeor

Sacré cœur, va ! Ce sont les trois mots de la fin. Et le récit qui précède leur ressemble. Désinvolture, tendresse, drôlerie, émotion […] Une sincérité étonnante et le parcours d’un père « indigne » qui n’avait pas « le gène de l’adoption ».

France Cavalié Montmartre à la une

Je n’imaginais pas qu’un sujet aussi sérieux que l’adoption, puisse donner lieu à un livre drôle. C’est pourtant ce que réussit à faire Bruno Testa. Amuser et émouvoir, que demander de plus à l’écrivain ? […]
Un livre court et enlevé, mais qui dit l’essentiel […] Testa ne s’appesantit pas, sait voir, s’amuse et nous amuse. […] Tendresse, fraicheur, humour, un beau brin de plume. Un livre vite lu, mais dont on sait qu’on le relira, ce qui est le meilleur des signes.

Paul Desalmand Montmartre à la une