à paraître
Les Oubliés

Lire un
extrait
Thanassis Hatzopoulos

Les Oubliés

L’insignifiance n’a pas, dans le livre de Hatzopoulos, le sens qu’elle a dans le dernier roman de Kundera. C’est un piquant jeu cérébral, une confrontation avec la fluidité et l’incertitude de l’existence terrestre. Ici, l’insignifiance et l’obscurité sont un anéantissement existentiel : un film sans paroles et sans sous-titres. Mais Hatzopoulos sait cueillir le pollen des fleurs du désert.

Vanghélis Hatzivassiliou To Vima

Annio, une jeune femme atteinte d’une légère déficience mentale, et Argyris, un jeune homme épileptique sont voués à vivoter dans une petite ville de province où le regard des autres fait d’eux des individus « qui ne comptent pas ». Pourtant, ils trouvent à dépasser cette relégation dans laquelle on les a enfermés et à perpétuer leur marginalité en échappant aux canons utilitaristes de la société.
Les Oubliés ? Deux « vies minuscules » qui sont les figures d’une humanité inexplorée que la normalité se refuse à voir.

Deux histoires d’altérité qui se déroulent dans une petite bourgade de province au cours des années soixante. Au centre du récit, une femme et un homme, deux «toqués», étrangers à leur micro société, deux failles dans l’apparent bon ordre social, dans la prévisible quotidienneté des autres (…). Tout en observant ses héros avec minutie, en reconstituant leur riche vie intérieure, en restituant le caractère humain, profondément humain, de leur aventure psychique, Hatzopoulos crée une œuvre extrêmement poétique, soutenue par un maniement exceptionnel de la langue.

Katérina Schina
Acheter ce livre Lire un extrait Partager
Thanassis Hatzopoulos Thanassis Hatzopoulos

Thanassis Hatzopoulos

Thanassis Hatzopoulos est reconnu comme un des poètes contemporains les plus importants de son pays. Ses recueils ont été traduits dans une dizaine de langues. Avec Les Oub...

Lire plus