à paraître
Pas de souci

Lire un
extrait
Luc Blanvillain

Pas de souci

Un roman guedin ! Luc Blanvillain navigue, pépouse, dans le raffinement de la langue française, mais sans pression… Distillation de vocabulaire ciselé, cynisme saupoudré façon « toping », je-pose-ça-là, hein… Et vas-y que je te dézingue Insta et Facebook, mais tranquille… Détaché, quoi… […] Il n’a pas besoin de pandémie pour saisir les travers de l’humanité. S’affranchir du désordre mondial/national en installant son histoire dans la normalité d’une France sans virus. La seule contagion dont il est question ici, c’est celle des médiocrités ordinaires, des bassesses confortables et des veules décisions de nos contemporains.
J’s’rais pas étonnée qu’Albert Dupontel réclame les droits d’adaptation…

Claire Le Marque-Page, Quintin

Chloé n’a pas de souci. En tout cas, pas vraiment. Même si, bien sûr, elle aborde la trentaine et que la fin du monde approche.
Sauf à endosser des problèmes très généraux, trop génériques – absurdité universelle, incommunicabilité, dérèglements en tout genre –, elle ne s’explique pas son mal de vivre. Alors, quand sa thérapeute lui diagnostique un lourd secret dont elle n’avait pas conscience et qu’elle se persuade que ses parents, des retraités épanouis, lui cachent quelque chose, l’espoir de souffrir pour de bon la galvanise.
Ne reste plus qu’à enclencher la catastrophe.

Une vraie découverte, car je n’avais pas lu Le Répondeur. J’ai lu Pas de souci d’une traite. J’ai beaucoup aimé ces personnages dont la silhouette se définit avec plus de précision au fur et à mesure que le récit avance. J’ai aimé le ton, l’humour, les dialogues. Bref, c’est une réussite ! La couverture est irrésistible !

Laure La petite librairie, Sommières

Satire sociale et vaudeville un peu noir, le tout écrit dans un français raffiné… ce livre est un régal. On rigole, on est tenu en haleine par les rebondissements, et on jubile de la finesse du regard posé sur nos contemporains, scrutant avec acidité leurs manies et leurs excès . A l’instar du Répondeur, c’est à la fois drôle et profond.

Philippe L'Etincelle, Valence
Acheter ce livre Lire un extrait Partager
Luc Blanvillain Luc Blanvillain

Luc Blanvillain

Luc Blanvillain est né en 1967 à Poitiers. Agrégé de lettres, il enseigne à Lannion en Bretagne. Son goût pour la lecture et pour l’écriture se manifeste dès l’enfanc...

Lire plus

Un roman parfait, affuté au scalpel, hilarant et grinçant, et qui maîtrise brillamment les codes romanesques, de la satire au thriller en passant par le roman social. On a beaucoup ri, on a beaucoup admiré aussi – bref, vivement le 25 août.

La droguerie de marine, Saint-Malo

Une parfaite mécanique romanesque qui noie peu à peu ses personnages en entraînant le lecteur à sa suite, et une terrible critique de la quête de soi qui peut aller jusqu’à la destruction totale d’autrui. L’écriture de Luc Blanvillain fait merveille dans ce jeu de massacre.

Eric Pessan, écrivain

Ne passez pas à côté de cette rencontre entre En Thérapie, Bill Murray et des mères juives qui demandent en boucle « comment ça, pas de souci, mais il y a bien quelque chose qui va mal ? ». Et c’est ainsi que de morne, l’histoire devient pleine. A déguster sans retenir vos rires.

Vincent Edin Usbek & Rica

Luc Blanvillain a l’incroyable talent de tricoter une intrigue, des intrigues (qui se croisent et se compliquent mutuellement) devais-je dire, dont il maîtrise parfaitement les rouages quand ses personnages sont eux finalement emportés au-delà de ce qu’ils imaginaient et croyaient plus ou moins contrôler, comme les lecteurs d’ailleurs.

Evelyne Sagnes Désir de lire

Réjouissante lecture ! Je l’ai fini pour ma part avec toujours autant d’enthousiasme tant la langue, acerbe et taquine au début, ne perd rien en force, au contraire, quand se déploie la partie plus dramatique du livre. Une vraie réussite, dans le sillage du Répondeur !

Guillaume Mémoire 7, Clamart

J’ai passé un très bon moment ! Et l’ai lu plus rapidement que je ne l’aurais cru, une fois que l’on est pris dans cette spirale de mensonges. Je voulais savoir comment il allait se terminer et quelle fin, je n’ai pas été déçue.

Fanny Livres in Room, Saint-Pol-de-Léon

Quelle belle surprise que ce roman ! Drôle, original, parfois féroce, et vraiment surprenant. Assurément l’un de mes coups de cœur de la rentrée.

Frédérique Le Goût des Mots, Mortagne-au-Perche

J’ai apprécié l’humour décalé et le côté loufoque de l’histoire qui monte crescendo, avec un final inattendu. J’aime !

Isabelle Les Causeuses, Bollène

Tellement époustouflée par cette cinglante justesse. Brûlant, brillant !

Margot Bonvallet Les Vinzelles, Volvic

Un très bon moment. Il sera sur mes tables à la rentrée.

Karine Les Mots Voyageurs, Quimperlé

C’est très bien foutu.

Christophe Gilquin L'Atelier 20, Paris